Ce matin

Parce que vous avez demandé de mes nouvelles.

Image

Le temps qu’il fait – hommage aux libraires (et à beaucoup d’autres)

Les nuages et la pluie donnaient des assauts au soleil
qui se réfugiait derrière la grande vitrine ornée de la belle étoile
je me souviens qu’il y a un beau texte de Delteil nommé « à la belle étoile »
une étoile jaune aurait noté Georges Pérec qui remarquait la couleur des choses
tout simplement
comme Jacques Prévert avant lui
la pluie et le beau temps
et derrière la grande vitrine à l’enseigne de la petite étoile
jaune, le soleil
s’était réfugé
et moi aussi
nous étions nombreux, des Tchéchènes, des Cosaques, des Syriens, des Algériens et des ratons laveurs, bien sûr, surtout des noirs, des blancs, des rouges, des jaunes, des po de pin des tur des relu tu et tu
je et tu te souviens-tu de ce beau livre ?
Et puis le soleil est ressorti et nous aussi
et j’emportais avec moi un petit sac en papier blanc à l’effigie de l’étoile jaune – la bonne mère – avec dedans « Automobile Club d’Egypte »
Je me souviens de ça ce matin en me réveillant.
Et j’étais allé aussi à Notre Temps, dans la Grand Rue, Valence, boulevard des livres, du soleil et des gens
tout beau tout frais
qui va vers la mer
vous connaissez ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s